Géographie et politique : Le rendez-vous des rivalités

Publié le 10/04/2017

La Géopolitique est une science humaine qui apparaît sous différentes phases, dont la plus importante est celle allemande datant de 1890 à 1945. Elle se traduit par les rapports entre la géographie et les politiques et prend différentes formes, dont les rivalités de pouvoirs. Les influences sur les territoires ainsi que des rivalités pour la gestion ou la domination font également partie des formes de cette science humaine.

Tout savoir sur la géopolitique allemande

C’était en 1887 que le célèbre Géographe Friedrich Ratzel publie un ouvrage intitulé Politische Geographie. C’est à partie de ces deux termes que la Géopolitique a été tirée. Puis, quelques années plus tard, le géographe suédois Rudolf Kjellen a évoqué le terme Geopolitik. En Allemagne, la Géopolitique a été considérée comme principal facteur de progrès. Selon les nazis, elle est une vraie science allemande. La science a été presque omise pendant de nombreuses années. Mais elle s’est réapparue en 1979 à travers la presse, dont Le Monde. Le terme a été  utilisé pour indiquer un évènement inopiné et spectaculaire, dont la guerre entre le Vietnam et les Khmers rouges. Avec cette réapparition, la Géopolitique a été considéré comme un tout nouveau mot, ayant été oublié pendant de nombreuses années.

Géopolitique : interdite avant d’être banalisée

A partir de la fin de la deuxième Guerre mondiale, toutes formes de Géopolitiques ont été strictement interdites, car considérées comme une théorie purement nazie. Cette interdiction concerne surtout les pays européens ainsi que les Etats-Unis durant plusieurs années. A l’époque, le terme Géopolitique ne devait pas être prononcé surtout pour les domaines liés aux territoires. Toutefois, actuellement la Géopolitique est un terme et une science en vogue. Elle connaît un succès à couper le souffle dans les pays européens, notamment en France. Son essor va même au-delà de celui de la géographie.